Exonérez la presse toutes-boîtes de taxes communales

Prenez soin des médias locaux et ils seront le levier de la relance du tissu social et économique local. Reconnaissez la valeur ajoutée sociale et économique de la presse régionale gratuite en exonérant la diffusion de ce média des taxes communales. Il s’agit de l’avis de la Commission consultative spéciale pour le secteur du papier, du graphisme et de l’édition du Conseil central de l’économie (CCE) aux pouvoirs publics.

 

Le Conseil donne cet avis suite au rapport sur la situation économique du secteur. Le rapport indique : « L’expansion rapide de l’e-commerce B2C au cours de la crise du coronavirus a dirigé les annonceurs vers les canaux publicitaires en ligne, ce qui a fortement réduit les recettes publicitaires du marché des journaux et revues. Ceci met en péril non seulement le secteur de l’édition mais aussi l’ensemble de la chaîne de valeur des entreprises papetières, des imprimeries et des autres fournisseurs ». En outre, le rapport indique que « La force de la presse écrite indépendante et de la presse imprimée locale gratuite réside dans le contact qu’elle établit avec des groupes cibles spécifiques qui ne peuvent être atteints par d’autres voies, dont notamment la voie numérique. Outre ce rôle socio-démocratique, la presse indépendante et en particulier la presse locale gratuite joueront également un rôle de soutien essentiel dans le rétablissement du tissu économique et culturel local ».

C’est pourquoi les employeurs et les employés, réunis au sein de la commission spéciale, demandent aux gouvernements de valoriser les médias locaux et de les utiliser pour leurs propres campagnes de communication.

Le CCE accorde une attention particulière à la presse régionale gratuite en tant que terreau pour le soutien du tissu économique et social local. Ce média souffre en outre de la perte de recettes publicitaires due à la fermeture du commerce local et est grevé par les taxes communales, qui ont même été augmentées de 42 % en Wallonie.

Les partenaires sociaux du secteur demandent aux pouvoirs publics de reconnaître la presse régionale gratuite et sa valeur ajoutée sociale et économique en exonérant la distribution de ce média des taxes communales.

Une telle exonération complète est d’une importance vitale pour de nombreuses publications qui sont importantes pour les citoyens qui n’ont pas accès aux médias informatiques, pour le commerce local et pour la vie de la communauté locale.

La demande de WE MEDIA et des éditeurs de la presse régionale gratuite reçoit désormais le soutien de l’ensemble des partenaires sociaux du secteur.

Vous pouvez trouver le rapport complet du CCE ICI.

Envie de lire plus ?