Violences faites aux femmes : nouvelles recommandations de l’AJP

Le 6 mars dernier (journée internationale des droits des femmes), l’AJP a présenté, à l’occasion d’un évènement organisé par le Cabinet Linard, ses nouvelles recommandations afin d’informer sur les violences faites aux femmes. La Ministre des droits des femmes et des médias a annoncé qu’elle apporterait son soutien à certaines initiatives.

 

L’AJP avait déjà, en 2018, publié des recommandations à ce sujet en 2018. Elle a présenté, en cette journée internationale des droits des femmes, une réédition, qui affine et enrichit les recommandations précédentes, notamment via les apports d’Anne-Marie Impe, journaliste et autrice d’un manuel à ce sujet, publié par l’UNESCO.

Cette publication de l’AJP, intitulée ‘Comment informer sur les violences contre les femmes’ comprend 10 recommandations à l’intention des journalistes. Il est mis en avant qu’ « un traitement journalistique pertinent des violences contre les femmes permet aux citoyens de changer leur perception du phénomène et d’en prendre la pleine mesure ». En suivant ces recommandations, les médias disposent réellement d’un pouvoir pour aider à la prévention et à la lutte contre ces violences.

Les recommandations de l’AJP sont disponibles ici (www.ajp.be/telechargements/violencesfemmes/Folder_2020.pdf)

La Ministre Linard a conclu l’évènement en mettant en avant deux leviers émanant du secteur qui ont particulièrement retenu l’attention de son cabinet. Premièrement, l’objectif de faire ‘percoler’ ces recommandations de l’AJP et des expertes sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes dans les rédactions via des outils concrets. Le 2ème levier consistera à développer de nouveaux modèles de formation à destination des journalistes et des rédactions à ce sujet. La Ministre a annoncé qu’elle soutiendrait de manière concrète des initiatives ou projets qui permettrait de mettre ces deux leviers en application.

A ce stade, nous n’en savons pas plus. WE MEDIA reste bien évidemment attentif aux avancements dans ce dossier et tiendra ses membres informés d’éventuels appels d’offres.

 

Envie de lire plus ?