WE MEDIA continuera à former les journalistes en 2020

Bien que les subsides pour la formation continue des journalistes aient été supprimées, WE MEDIA, en collaboration avec Medianetwerkplus, souhaite poursuivre le système de formation ouverte elle-même. Le ministre Dalle promet de chercher un nouveau soutien.

 

Depuis plus de 20 ans, les éditeurs et les fédérations organisent des formations pour maintenir une haute qualité de journalisme et enseigner aux journalistes les derniers développements technologiques. Cela se fait d’une part au sein des grandes entreprises via des formations propres. D’autre part, WE MEDIA et Medianetwerkplus organisent également des formations pour les journalistes qui travaillent pour de petits éditeurs qui ne peuvent en organiser en interne ou pour des indépendants. Pour ces cours ouverts, une coopération avec la Artevelde Hogeschool et la Thomas More Hogeschool existent.

Les fédérations désirent désormais financer elles-mêmes une partie de ces formations au moyen des cotisations des éditeurs membres qui l’acceptent. L’autre partie devra provenir des frais d’inscription aux cours. Il est également envisagé de rendre ces cours éligibles au ‘Portefeuille PME’. Enfin, le cabinet du ministre continuera à chercher de nouvelles ressources. L’objectif est de maintenir les frais d’inscription le plus bas possible pour les participants. Jusqu’à présent, ceux-ci se limitaient au coût de du catering. Les grands éditeurs continueront également à organiser leurs propres formations en interne. WE MEDIA et Medianetwerkplus recevaient dans le passé quelques 300.000 euros pour soutenir les formations internes et ouvertes.

Dans le sud du pays, WE MEDIA continuera à organiser des formations autour du numérique pour les journalistes professionnels. Des subsides sont également disponibles pour l’organisation de formation pour les éditeurs en interne. Le contrat de subsides passé avec le ministre des médias court jusqu’en fin 2021.

 

Envie de lire plus ?