Les magazines ont la cote

Les ventes au numéro des magazines grand pubic ont augmenté depuis le début de la crise, a confirmé Bpost. 

Les citoyens sont clairement demandeurs d’une information de qualité. Pour une grande partie du public, la presse écrite reste un moyen important de lire et de comprendre les informations sur la crise actuelle.  Voici les chiffres que nous avons reçus de Ubiway/Bpost.

 

Abonnements

De manière générale, les volumes habituels sont maintenus et bpost continue à assurer l’ensemble des livraisons. La distribution de la presse est traitée de manière prioritaire par Bpost.

Une tendance à la hausse des volumes est même à noter et certains titres se portent plutôt très bien.

On peut donc en que la crise du COVID-19 n’a quasiment pas d’impact sur ce type de distribution.

 

Vente en kiosque

La vente dans les supermarchés a considérablement augmenté depuis le début de la crise, même si on constate une certaine perte de vitesse dans certains points de vente, tels que les gares, les aéroports et à la côte. La fermeture des magasins de la chaîne Standaard Boekhandel/Club (160 magasins) a également un impact sur les chiffres généraux. Cependant, les lecteurs se procurent leur magazine dans le kiosque du coin plutôt que dans des plus grands points de vente, dits de passage.

Selon nos informations, confirmées par Bpost, aucun éditeur de magazines grand public n’a arrêté sa production. Ceux-ci demeurent disponibles dans tous les points de vente, comme avant la crise.

On observe toutefois un certain glissement dans le genre de titre achetés.

Pas étonnant… Pensez à ce que vous faites depuis le début de la crise : vous détendre, distraire les petits et les grands enfants, vous avez plus de temps pour cuisiner, vous en profitez pour repeindre votre intérieur ou jardiner, vous vous mettez aux mots-croisés ou autre jeu cérébral,… Les hommes s’adonnent manifestement plus à la lecture de magazines (masculins) que d’habitude.

Si l’on tient compte des 4 dernières semaines (depuis le début de la crise), on peut conclure que les familles de magazines suivantes observent une nette augmentation (par rapport à l’index 100 des semaines 6+7+8):

  • Jeunesse, ados : + 202
  • Jeux cérébraux : + 179
  • Presse masculine : + 158
  • Jeunesse éveil : +148
  • Famille (cuisine compris) : + 126
  • Maison/Home Déco : +120
  • Moto : + 116
  • Féminin : +114

En général, la vente libre est restée à un niveau plus qu’acceptable en Belgique si on compare avec les pays voisins. Pour ne citer que la France : 35% des points de vente sont fermés.

 

Envie de lire plus ?