Nouvelle Charte sociale pour l’ensemble du secteur flamand des médias

Une quarantaine d’organisations et d’entreprises des médias, des syndicats, des organisations de la société civile, des universités et des collèges se sont engagées sur des questions telles que les stages, le comportement transfrontalier, la propriété intellectuelle et la rémunération adéquate dans la presse écrite, le secteur audiovisuel et les médias en ligne. La Charte sociale du secteur des médias actualise et prolonge la Charte sociale du secteur audiovisuel de 2013.

 

La Charte sociale n’est ni une convention collective ni un accord salarial. Cependant, il constitue une ligne directrice pour un environnement de travail vivable dans le secteur des médias flamands. En souscrivant à cette Charte sociale, les signataires indiquent qu’ils considèrent que les engagements pris sont importants et qu’ils veulent s’y conformer au mieux.

La Charte sociale du secteur des médias garantit une concurrence loyale entre les différents acteurs des médias, stimule des carrières attrayantes et durables pour les salariés, améliore la qualité de vie dans le secteur et, tout en respectant le dialogue social existant, crée une plate-forme de consultation transparente pour renforcer le dialogue entre les différentes parties prenantes du secteur des médias.

A partir de 2020, le Département de la Culture, de la Jeunesse et des Médias organise une plateforme de consultation annuelle pour fournir un feedback sur l’application de la Charte sociale. Dans le cadre de cette plate-forme de consultation, de nouvelles évolutions et questions sociales ou sectorielles peuvent être discutées.

 

Envie de lire plus ?