Digital Innovators’ Summit Berlin 2019

Technologie, modèles de paiement et orientation client.

technologie betaalmodellen klantgerichtheid

Dans leur quête d’un nouvel avenir pour un journalisme de qualité, les éditeurs et les entreprises médiatiques doivent non seulement adapter leur culture interne, mais ils doivent également collaborer plus étroitement pour relever les défis du secteur de l’édition. Tel est le message principal de Stephanie Caspar, directrice de la technologie et des données du géant allemand des médias, Axel Springer. C’est ainsi qu’elle a ouvert le congrès mondial annuel de la FIPP des 25 et 26 mars. Son introduction a fait office de fil conducteur lors de l’ensemble du congrès.

Avec 13 représentants, les membres de WE MEDIA étaient bien représentés parmi les 500 participants de 40 pays. Le digital d’abord, mû par une technologie de qualité, par une stratégie d’envergure pour le contenu payant et par le positionnement du consommateur au centre de son modèle constituent les piliers du développement de l’entreprise de médias de l’avenir, nous apprend-t-on.

Orientation client

 » Les entreprises de médias n’ont jamais vraiment eu à écouter le consommateur « , dit Caspar. Elle poursuit :  » elles ont peu d’expertise en la matière. Elles doivent apprendre à être à l’écoute. Il est donc également nécessaire de démolir les silos internes. Les différents départements doivent apprendre à travailler ensemble pour mieux comprendre le consommateur et ainsi améliorer leur produit « .

La question centrale lors du développement d’une nouvelle technologie ou d’un nouveau produit doit toujours être la même : est-ce utile pour le consommateur, est-ce important pour lui ?

Il est capital que les éditeurs prennent conscience qu’ils doivent plus que jamais tester, collecter et utiliser autant de données que possible. Nos entreprises doivent être plus flexibles et constamment prêtes à changer leurs activités. Il est urgent de changer notre culture de travail au sein de nos entreprises.

Willingness to pay

Tout au long du congrès, les conclusions de chaque enquête ont montré que les citoyens sont prêts à payer pour du bon journalisme et un contenu de qualité.

Cela ressort également de plus en plus concernant les sources de revenus. Les revenus des abonnements numériques sont en constante augmentation. Selon Reuters, la moitié des éditeurs se concentrerait même uniquement sur les abonnements numériques pour l’année prochaine.

La méthode qui consiste à proposer du contenu gratuit pour attirer par le biais des médias sociaux est révolue. Comme nous l’avons affirmé à maintes reprises lors de notre congrès MAGnify : les paywalls représentent l’avenir.