ANNÉE EXCEPTIONNELLE POUR LE JEP

D’après le rapport annuel du Jury d’Ethique Publicitaire (JEP), il ressort que 2017 était une année exceptionnelle.

En effet, 2017 fut l’année qui vit l’extension du domaine de compétences du JEP, qui a également, pour la première fois depuis longtemps, lancé une campagne d’information. Cela a mené à une augmentation de 44% du nombre de plaintes.

Traditionnellement, le JEP était compétent pour l’examen du contenu publicitaire diffusé via les médias de masse et l’e-mailing direct et indirect. Maintenant, rentrent dans la compétence du JEP les supports publicitaires sur les points de vente (intérieurs et extérieurs), les annonces publicitaires via les médias digitaux, l’affichage, ainsi que les brochures et les folders. En 2017, on a constaté une augmentation de 44% du nombre de plaintes, dont 41% sont dues à l’extension du champ de compétences.

Le lancement de la nouvelle campagne d’information du JEP avait pour but de motiver les acteurs à demander plus souvent l’avis du JEP avant le lancement d’une campagne publicitaire.

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) est l’organe disciplinaire du secteur de la publicité en Belgique et a été institué par le Conseil de la Publicité.

Consultez le rapport annuel du JEP et le communiqué de presse.