Concession Bpost : le Conseil Central de l’Economie publie son avis

La concession actuelle de Bpost pour la distribution de journaux et de magazines est d’une grande utilité pour les éditeurs de presse. En effet, la contribution à ce « service d’intérêt économique général » est nécessaire afin de préserver l’existence du secteur de la presse et pérenniser son rôle de quatrième pouvoir indépendant si important dans notre démocratie.

C’est essentiellement ce qui ressort de l’avis du Conseil Central de l’Economie, qui avait été demandé par le ministre de l’Économie, Kris Peeters. La concession actuelle octroyée à Bpost pour la distribution de journaux et de magazines arrivera à son terme à la fin 2020.

Dans un monde numérique où l’information est diffusée via les réseaux sociaux, où circulent de nombreuses fausses rumeurs et informations erronées, où les algorithmes filtrent aussi l’information, le rôle de la presse comme quatrième pouvoir dans notre démocratie belge est d’autant plus important. En effet, plus que jamais, la presse indépendante doit assumer sa responsabilité éditoriale dans le respect de la déontologie journalistique.

WE MEDIA a contribué à l’élaboration de cet avis, qui peut être consulté dans son intégralité ici.